Mardi 5 juin

Découvrez le programme du mardi 5 juin. (Ce programme est susceptible de modifications)

Lieu : La cité des congrès de Nantes

8h00 Accueil des participants
8h30
(3 sessions en simultané)
Atelier 1.1 : MVP (minimum viable Product) : modèle efficace de maturation pour une plus forte agilité

Animateur
* Stéphane DUEZ - Directeur territorial Amiens, SATT Nord

Intervenants
* Jacky CHARTIER - Responsable Business Unit ASD & Systèmes, Aquitaine Science Transfert
* Sylvain FAGNENT - Senior Manager, OCTO Technology
* Nicolas LASSABE - Co-Founder and President, Artilect FabLab Toulouse

Synopsis
Quelle est la valeur d’une innovation ? Ce que le client est prêt à payer !
Mais comment le déterminer pour nos technologies souvent très amont ?
Le concept du Minimum Viable Product (MVP) peut nous y aider : mettre à disposition des clients, rapidement et à moindre coût, un démonstrateur qui présente les hypothèses à valider, puis collecter les feedbacks des utilisateurs et réitérer. Fablab, Livinglab, SATT mettent en œuvre ce concept. Certainement plus agile pour atteindre le marché, est-il pour autant un mode de transfert efficace ? Renforce-t-il ou diminue-t-il la PI associée ?

Atelier 1.2 : Le transfert des « petites choses » à fort impact … sociétal

Animateurs
* Corinne RUINET - Directrice, Fondation UBO
* Olivier VAN DER ELSTRAETEN - Réseau LIEU - ULiège

Synopsis
Changeons notre prisme sur ces innovations différentes. Venez co-construire, par petits groupes, des stratégies de valorisation d’une « petite chose ».

Atelier 1.3 : La Loi Lemaire pour une République numérique sonne-t-elle le glas de nos pratiques actuelles de valorisation de la recherche ?

Animateurs
* Pascale BOUVIER-MARION - Chef du service Valorisation Innovation, Université Clermont Auvergne
* Laurence FREYT-CAFFIN - Directrice adjointe, Responsable du pôle contractualisation et droit de la propriété intellectuelle, IRSTEA

Intervenants
* Pascal BELLENGER - Directeur des affaires contractuelles et partenariats de recherche, Aquitaine Science Transfert
* Benjamin JEAN - Président, Inno³ SAS - Président, association « Open Law »
* Nathalie LE-BA, Responsable du pôle accord propriété intellectuelle et valorisation - Direction des affaires juridiques, CNRS
* Céline SERRANO - Adjointe au Directeur, Direction Générale Déléguée au Transfert et aux partenariats industriels de l’INRIA

Synopsis
L’Europe veut favoriser l’open access des résultats de la recherche. Cet atelier a pour objectif de bien comprendre cette nouvelle loi parue en octobre 2016, les problèmes qu’elle pose et les évolutions à apporter à nos pratiques pour valoriser la recherche publique. Les intervenants nous expliqueront comment ils la mettent en musique.

Atelier 1.4 : Tech transfer in the US - Session en anglais
En partenariat avec PNG - 1.8 ko

Nouveau
Session « international » : Un pays à l’honneur, les Etats-Unis

Intervenants
* Mary ALBERTSON - Senior Licensing Associate, Office of Technology Licensing (OTL), Stanford University - Immediate Past President, AUTM
* Joy GOSWAMI - Assistant Director Technology Transfer & Corporate Partnerships Office of Economic Innovation & Partnerships, University of Delaware

Synopsis
This workshop is designed to walk its participants through fundamental goals and processes of academic technology transfer. We will follow the lifecycle of an invention through initial evaluation of an invention disclosure, IP protection, IP marketing, valuation, drafting and negotiation of an appropriate agreement with established companies and startups.
10h00 Pause et réseautage
10h30
(3 sessions en simultané)
Atelier 2.1 : Le numérique au service de la valorisation de la recherche

Animateur
* Patrick MOREAU - Responsable des partenariats industriels, CNRS - DIRE

Intervenants
* Olivia BREYSSE - CTO, Futurs.io
* Benjamin JEAN - Président, Inno³ SAS - Président, association « Open Law »
* Matthieu MÉLIN - Avocat à la Cour, Astura

Synopsis
Le numérique impacte toutes les organisations et tous les métiers. Le métier de la valorisation n’y échappera pas. Cet atelier se propose de faire un tour d’horizon de quelques technologies qui pourraient révolutionner notre manière de préparer et valider les contrats juridiques (Blockchain, modélisation du Code, etc.)

Atelier 2.2 : Les tendances de l’innovation en SHS

Animateur
* Catherine CAYUELA - Chargée d’accompagnement Incubation, SATT Linksium Grenoble Alpes

Intervenants
* Aurélie MOUNIER – Chercheure, Institut de recherche sur les Archéomatériaux – Centre de recherche en physique appliquée à l’archéologie (IRAMAT-CRP2A), Université Bordeaux Montaigne
* Anne-Flore RIFAUT - Chef de projets investissement, SATT Grand Est
* Gisela SCHACH - Chargée de Projets Maturation , SATT Linksium Grenoble Alpes

Synopsis
Cela fait désormais quelques années que l’on s’intéresse à la valorisation des sciences humaines et sociales par le transfert. Si la valorisation des innovations non technologiques reste du cousu main, de grandes tendances se dessinent petit à petit et l’on constate que certains secteurs d’activité sont très friands des résultats issus de nos laboratoires de sciences « douces ». Cet atelier propose de faire un zoom sur ces marchés porteurs pour les SHS (mobilité, logement, vieillissement, santé publique, finance, patrimoine, climat, …) au travers de retours d’expériences et de success stories.

Atelier 2.3 : Politique de cession de la PI publique

Animateur
* Ludovic HAMON - Directeur adjoint, CNRS - DIRE

Intervenants
* Bertrand ALESSANDRINI - Director of Development, Ecole Centrale Nantes
* Pierre GENDRAUD - Expert en PI, CA de Paris
* Johanna MICHIELIN - Directrice générale, CNRS Innovation
* Florian SIMON - Délégué Régional, INPI Pays de Loire

Synopsis
De plus en plus de partenaires industriels souhaitent être seuls propriétaires des résultats issus d’une collaboration (brevet/logiciel/savoir-faire) et demandent en conséquence que la quote-part des partenaires académiques leur soit cédée.
3 sujets liés à la cession sont traités dans cet atelier.
-  Quel critère pour opter pour la cession plutôt que la licence ?
-  Comment évaluer le potentiel hors domaine ? En effet, certains résultats peuvent avoir un fort potentiel d’exploitation hors du domaine de l’industriel et il serait préférable de ne pas les céder.
-  Quel prix de cession ? Le Règlement d’encadrement des aides d’Etat à la recherche, au développement et à l’innovation impose de vendre au « prix du marché ».
Plusieurs méthodes (25% rule, ENPV,..) sont présentées et discutées, notamment par rapport à leur applicabilité à des systèmes complexes (réseaux télécom, puce électronique, moteur d’avion, …).

Atelier 2.4 : Focus on startups * - Session en anglais
En partenariat avec PNG - 1.8 ko

Nouveau
Session « international » : Un pays à l’honneur, les Etats-Unis

Intervenants
* Lina AXANOVA - Associate Director, University of Pennsylvania, Penn Center for Innovation
* Joy GOSWAMI - Assistant Director Technology Transfer & Corporate Partnerships Office of Economic Innovation & Partnerships, University of Delaware
* Christopher NOBLE - Director of Corporate Engagement, MIT

Synopsis
What are the various roles that university startups play in the ecosystem and mission of the university ? How can their contribution be measured and their success supported by the technology transfer office ? What are the key indicators of future success, most common challenges, and approaches to meeting these challenges ?
12h00 Pause déjeuner
13h30
(3 sessions en simultané)
Atelier 3.1 : Quel est le meilleur moment pour créer une startup ?

Animateur
* Nacer BOUBENNA - Chargé de mission auprès de la Présidente du Directoire - Inserm Transfert

Intervenants
* Luigi FORMICOLA - Project Manager Biotech, 4P Pharma
* Alain HURIEZ - Chairman & Managing Partner, Advent France Biotechnology
* Pierre LE BLAINVAUX - Président, TechnoFounders

Synopsis
Etablissements de recherche, chercheurs créateurs, VCs, chacun voit midi à sa porte quand il s’agit de déterminer le meilleur moment pour créer une startup.
De nouveaux acteurs viennent changer la donne et nos habitudes. Qu’ils soient investisseurs « opérationnels » ou startup studio, ils sont en capacité de prendre des projets très en amont et de les porter à un stade avancé avant de créer la startup. Essayons de mieux comprendre leur fonctionnement et leurs déclencheurs afin de pouvoir mieux s’articuler.

Atelier 3.2 : Développer l’empathie pour établir de meilleures relations

Animateur
* Jean-Marie RIGAUD - Directeur pôle services et relations académiques, Toulouse Tech Transfer
* Céline VARENNE SOUCHON - Co-fondatrice et Présidente, Witty Cies

Synopsis
Pour la première fois peut-être, établissez une carte d’empathie. Cet outil de PNL permet de mieux cerner son interlocuteur et de développer une qualité rare, et pourtant indispensable pour établir de meilleures relations, l’empathie !

Atelier 3.3 : Comment préserver la valorisation à moyen terme des ruptures scientifiques ?

Animateur
* Thomas VINCENT - Responsable focus Transfert, CNRS - DIRE

Intervenants
* Yann DIETRICH - SVP Directeur Stratégie et Développement, France Brevet
* Saïd ESSABAA - Responsable programme Prématuration, CNRS - DIRE
* Bruno SPORTISSE - Co-Founder and CEO, Skopai

Synopsis
Comment dégager des budgets de propriété intellectuelle croissant sur des innovations de rupture qui nécessitent un temps long avant un transfert ? Passons en revue les dispositifs qui concourent à préserver la valorisation des ruptures scientifiques, ces résultats qui sont détectés avec des TRL bas et qui nécessitent beaucoup de temps et de développement avant d’atteindre, voire de créer, leur marché.

Atelier 3.4 : Best practices in licensing negotiation * - Session en anglais
En partenariat avec PNG - 1.8 ko

Nouveau
Session « international » : Un pays à l’honneur, les Etats-Unis

Intervenants
* Mary ALBERTSON - Senior Licensing Associate, Office of Technology Licensing (OTL), Stanford University - Immediate Past President, AUTM
* Christopher NOBLE - Director of Corporate Engagement, MIT

Synopsis
Negotiation of university IP licenses often involve multiple parties. In addition to the Technology Office and the company, the interests of the inventors, of the research laboratory and professor, and sometimes of research partners such as other universities need to be considered. This session will explore these issues through presentation, discussion, and some live casework.
15h00 Pause et réseautage
15h30
(3 sessions en simultané)
Atelier 4.1 : Osez l’intelligence collective !

Animateurs
* Céline CONIN - Facilitatrice du changement & des dynamiques collaboratives
* Sarah LABAEID - Facilitatrice du changement & des dynamiques collaboratives

Synopsis
La plus grande richesse d’une organisation ? Ses collaborateurs !
Les possibilités données aux salariés de proposer des idées nouvelles et de les tester se multiplient dans les organisations. Il en est souvent question dans les GAFA américaines. Mais, les sociétés françaises développent aussi ce type d’initiatives au travers de la mise en place de creativ lab.
Au cours de cet atelier participatif, nous allons démontrer par l’exemple que l’on peut créer rapidement et efficacement une œuvre collective d’intérêt. En seconde partie d’atelier, un creativ lab témoigne de ses réussites.

Atelier 4.2 : Les nouveaux enjeux du management

Animateur
* Germain MALNOURY - Responsable Valorisation, Entrepreneuriat et Propriété Intellectuelle, Université de technologie de Troyes

Intervenants
* Grégory DELEMAZURE - Fondateur, Digitalead et Directeur, Pulse-On
* Sylvie JOSEPH - Présidente, Observatoire des cadres et du management
* Christophe MILON - Président, Eco-compteur

Synopsis
Les organisations hiérarchiques actuelles vont-elles perdurer ? Agilité, management libéré ou management inversé, promotion des talents, bonheur au travail… Le monde change, les méthodes de management aussi, poussées par une prise de conscience ou contraintes par la génération milléniale. Des organisations de différentes natures présentent leur vision, leurs initiatives et leurs premiers succès après avoir révolutionné er leur management. Même si certaines de nos organisations paraissent difficiles à faire bouger, venons extraire quelques initiatives que nous pourrions appliquer ou faire appliquer pour enclencher la dynamique.

Atelier 4.3 : Qui sont ces nouveaux acteurs qui se proposent de valoriser les expertises et les équipements des laboratoires académiques ?

Animateur
* Perrine FRANCA - ‎Chargée de projet Plug in labs Ouest, Université Bretagne Loire

Intervenants
* Philippe CHOMETTON - Chief Customer Officer, Blue Horizon
* Guillaume LEBOUCHER - Co-Founder, Labtoo
* Patrick NEDEL - Directeur R&D et co-fondateur, Rent2Search

Synopsis
Des startup apparaissent sur le marché et jouent un rôle d’apporteur d’affaires, non seulement pour les plateformes, mais aussi pour accéder plus facilement aux chercheurs et aux équipements. Ne sont-elles pas en train d’uberiser cette activité, à priori menée par les membres du Réseau C.U.R.I.E ? Découvrons ces nouveaux acteurs pour trouver des synergies.

Atelier 4.4 : How do tech transfer metrics impact and influence universities and institutions policies ? * - Session en anglais
En partenariat avec PNG - 1.8 ko

Nouveau
Session « international » : Un pays à l’honneur, les Etats-Unis

Intervenants
* Mary ALBERTSON - Senior Licensing Associate, Office of Technology Licensing (OTL), Stanford University - Immediate Past President, AUTM
* Lina AXANOVA - Associate Director, University of Pennsylvania, Penn Center for Innovation
* Joy GOSWAMI - Assistant Director Technology Transfer & Corporate Partnerships Office of Economic Innovation & Partnerships, University of Delaware
* Christopher NOBLE - Director of Corporate Engagement, MIT

Synopsis
Traditionally U.S. technology transfer offices performance has been judged based on the numerical data such as number of patents filed, license agreements executed, new companies formed, products introduced to the market, and revenue generated. The non-numerical data which is more difficult to track but nonetheless equally important to universities includes a university’s ability to retain entrepreneurial faculty, attract outstanding graduate students, contribute to the institutional reputation for innovation, augment its research program through interaction with the private sector, and contribute to the development of the local entrepreneurial and innovation ecosystem. We will discuss how these metrics force universities and research institutions to shape their policies related to IP management, company creation, and conflict of interest management.

Lieu : Exponantes Le Parc

19h00 Soirée de gala

Retrouvez également le programme du Lundi 4 juin et du Mercredi 6 juin