Bui Hoang

Coordonnateur des stratégies d’accélération « développement de l’hydrogène décarboné » et « décarbonation de l’industrie »

Hoang Bui est coordonnateur de deux stratégies nationales : le développement de l’hydrogène décarboné ainsi que la décarbonation de l’industrie. Il est rattaché au Secrétariat Général pour l’Investissement, sous l’autorité du Premier Ministre, depuis février 2021. La stratégie nationale pour le développement de l’hydrogène décarboné a été annoncée par le gouvernement en septembre 2020, elle rassemble le ministère de la Transition Ecologique, le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance, et le ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Ainsi, il coordonne les travaux à mettre en œuvre pour cette stratégie nationale, en lien avec le Conseil National de l’Hydrogène et en rend compte au comité exécutif du conseil de l’innovation.
Hoang Bui est ingénieur en chef des mines, il a exercé des activités dans les domaines de l’inspection des installations classées, du développement économique et de l’énergie. De 2014 à 2018, il a été chef du bureau aéronautique, naval, ferroviaire, mécanique et machines de production, à la Direction Générale des Entreprises (DGE), du Ministère de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique. Il a rejoint ensuite la Direction Générale de l’Energie et du Climat (DGEC), au ministère de la Transition Ecologique, comme chef du bureau ressources énergétiques du sous-sol, où il était en charge, de 2018 à 2021, de l’exploration et production d’hydrocarbures, du stockage souterrain de gaz et de la géothermie. Hoang Bui a été membre du conseil d’administration de l’institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture (IRSTEA), du centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB), des centres techniques des industries de la mécanique, de la fonderie, de la construction métallique. Il a représenté le ministère de l’économie et des finances au conseil pour la recherche aéronautique civile (CORAC) et au conseil d’orientation pour la recherche et l’innovation de la mer (CORIMER). Il a aussi représenté le ministère de la Transition Ecologique au conseil d’administration des Mines De Potasse d’Alsace.