Lundi 7 juin

(Ce programme est susceptible de modifications)

En ligne

8h15 Bulle d’air
9h15 Ouverture
9h45 Séquence 1 : « Open » et valorisation PNG - 813 octets

Synopsis
« L’open » est un phénomène mondial. Open innovation, open data, open science, open source. L’agilité et le partage sont de mise. Au travers de cet atelier participatif, partageons nos expériences sur la façon dont nous traitons ces sujets au quotidien pour les rendre compatibles avec la valorisation.
10h30 Séquence 2 : L’investissement pour les nuls

Synopsis
L’investissement dans les entreprises issues de la recherche publique fait de plus en plus partie de notre quotidien. Le jargon et les process sont parfois complexes à appréhender. Découvrons ou redécouvrons le b.a.-ba du capital risque.
11h15 Pause
11h30 Keynote 1 : Nos atouts pour accompagner les chercheurs de demain

Synopsis
Le chercheur est au centre des attentions dans notre économie de la connaissance. Au-delà de la production de connaissances qu’il est très désireux de prioriser, on lui propose désormais qu’il soit un acteur du développement socio-économique, qu’il crée des entreprises, qu’il fasse des aller-retour public-privé, qu’il soit de plus en plus agile… bref, un chercheur en pleine mutation.
Mais est-ce bien lui qui doit changer ? Les politiques publiques font le yoyo sur le sujet. Les entreprises s’adaptent et ont plutôt tendance à se positionner dans l’univers du chercheur.
Notre système français de valorisation ne manque pas d’atouts pour accompagner le chercheur de demain aux multiples facettes.
12h00 Séquence 3 : à venir
12h45 Pause déjeuner
14h00 Séquence 4 : Vers de nouveaux modèles

Synopsis
L’évolution des pratiques d’innovation permet, voire oblige, à proposer de nouveaux modèles d’interaction. Cet atelier présente 3 modèles en expérimentation sur le licensing automatique, la négociation d’accords-cadres et la création de consortium d’utilisateurs.
14h45 Séquence 5 : Horizon 2030 / Préparons les mutations de la profession (1/4)

Synopsis
« Débarrassé des contraintes techniques qui seront automatisées, le valorisateur devra développer des compétences “humaines” qui lui permettront d’être au plus près de ses chercheurs. »
Cette citation est issue des travaux des Assises de la valorisation qui se sont tenues en 2020. Les Assises ont laissé transparaitre une projection dans un futur où le valorisateur de demain ce sera, l’humain avant tout :
Les outils “métier” existent. Ils sont performants tout en étant encore perfectibles. Ils vont être de plus en plus mutualisés et automatisés (formulaires pré-remplis, suivi automatique des tâches etc.)
Le rôle du valorisateur sera par conséquent de plus en plus centré sur son rôle d’accompagnateur. Ce seront les “soft skills” qui seront prédominantes. L’expertise forte restera nécessaire mais elle viendra en soutien de compétences plus centrées sur le relationnel et des capacités d’intermédiation encore plus prégnantes.
Dans l’idée de préparer la mutation de la profession et d’accompagner les évolutions des profils existants pour conserver l’expertise métier nécessaire, nous vous proposons 4 ateliers pour mener une réflexion sur ce sujet.
15h30 Séquence 6 : La détection ?

Synopsis
La « détection » pourrait se définir comme une action proactive de traduction de la science en application ou, à l’inverse, des besoins industriels en compétences de laboratoire.
Les personnes chargées de ces opérations se sont multipliées en France au sein des organismes, des filiales, des Satt, des Idex ou bien encore des filières Carnot. Elles ont des objectifs qui peuvent être différents selon qu’elles cherchent à générer des collaborations, des prestations ou des transferts. Elles adressent néanmoins les mêmes chercheurs et, parfois, les mêmes entreprises. Comment s’organiser pour être efficace au bénéfice du projet accompagné ?
Quelles méthodes de détection utiliser selon l’objectif recherché ?
Partageons nos pratiques sur tous ces sujets qui font notre quotidien.
18h30 Bulle d’air

Mardi 8 juin

Mercredi 9 juin

Jeudi 10 juin

Vendredi 11 juin